Je participe à une formation

Si vous vous apprêtez à suivre une formation dans le cadre de votre travail, deux cas se présentent. 

  1. ­la formation se déroule sur votre lieu de travail
  2. ­la formation se déroule en dehors de votre institution.

Les deux possibilités demandent un minimum d’organisation.

Renseignez-vous sur les horaires, le remboursement des frais de déplacement (si la formation a lieu à l’extérieur), et sur d’autres modalités qui peuvent être prévues par votre secteur et par votre institution. 

Si vous éprouvez une appréhension, peut-être vous manque-t-il une information : n’hésitez pas à vous informer auprès de votre référent·e formation ou de votre responsable

Elément

Aller en formation, cela se prépare.
Pour cela, vous pouvez : 

  • resituer vos attentes concernant la formation.
    Au début de celle-ci, le·la formateur·rice pourrait vous demander de les partager avec les participant·e·s. 
    Il est important pour vous qu’elles soient alors claires : bien sûr vous y avez déjà réfléchi, mais il est utile de se les rappeler à ce moment.
    De plus, il se peut que vous ayez une attente particulière mais que la formation ne prévoie pas d’y répondre.
    Dans ce cas, le·la formateur·rice vous dira s’il sera possible – ou non – d’aborder le sujet qui ferait écho à cette attente ;     
  • réfléchir aux liens concrets nouant le thème de votre formation et vos situations de travail : que souhaitez-vous changer ou faire évoluer ?
    En effet, il peut arriver que le·la formateur·rice vous propose d’illustrer le sujet abordé avec une situation concrète de travail.
    Faire ce lien facilitera l’utilisation de ce que vous avez abordé en formation au regard d’une situation professionnelle concrète ; 
  • faire des recherches préalables sur le thème, si cela est possible (lectures, vidéos, participation à des conférences, etc.) ; 
  • vous renseigner sur les modalités pratiques (ex. : frais de déplacement, de mission, de parking, etc.).

Questions à se poser avant de partir en formation

  • Quelles sont mes attentes ? 
  • Quelles sont les attentes de mon employeur ? 
  • Quelles les compétences que je souhaite acquérir ?
  • Quelles sont les situations de travail que je souhaite changer ou améliorer ? 

Le jour J approche : concrètement, comment pouvez-vous vous organiser ? 

Avant la formation (quelques jours avant), vous pouvez :

  • vérifier les dates, l’horaire et l’adresse de la formation.
    Soyez attentif·ve à ne pas confondre le siège social de l’organisme de formation et le lieu de la formation.
    Ils ne coïncident pas toujours ; 
  • préparer votre itinéraire.
    En fonction de votre mode de transport (voiture, transports en commun, covoiturage, etc.), plusieurs éléments sont à prévoir.
    Pour plus de détails, vous pouvez vous référer à l’encadré « Stressé·e par le trajet ? » ;
  • vous renseigner sur le temps de pause repas : un repas est-il prévu ? Devez-vous apporter le vôtre ? Si vous avez prévu un repas chaud, y-a-t-il un four à micro-ondes ? Trouvera-t-on des commerces pour acheter de quoi se restaurer ? 

Le jour J, n’hésitez pas à : 

  • prévoir un peu plus de temps que nécessaire afin de parer aux embouteillages, au retard éventuel des transports en commun, à une difficulté pour trouver une place de parking, etc.
  • posséder les coordonnées du·de la formateur·rice ou de l’organisme de formation.
    En cas de problème, vous pourrez ainsi prévenir ; 
  • amener ce que vous estimez nécessaire pour prendre des notes (cahier, stylos bille, surligneurs, etc.), en fonction du type de formation ;
  • emporter de l’eau et de la nourriture.

En transports en commun ou en voiture, à quoi devez-vous penser ?

  • transports en commun : vous pouvez vous renseigner sur les arrêts de départ et d’arrivée, la direction (ville, terminus), éventuellement les noms des deux arrêts précédents et le temps de parcours estimé, les correspondances ;
  • voiture : vous pouvez planifier votre itinéraire la veille, recharger votre GPS, regarder le trafic en temps réel avant votre départ. Certaines applications sur GSM recalculent votre itinéraire en cas d’embouteillage, la radio diffuse des infos trafic. Demandez à l’opérateur de formation s’il y a des possibilités de parking et prévoyez un disque bleu, obligatoire dans certains quartiers, ou de la monnaie pour le parcmètre. 

Participer à une formation demande de l’engagement, d’opérer des liens avec des situations professionnelles ou personnelles, de poser des questions si le·la formateur·rice laisse le temps pour cela.
Un cadre doit être respecté, comme la ponctualité et des règles de vie en groupe.
Plus vous serez acteur·rice de votre apprentissage, plus vous vous engagerez, plus cela vous enrichira. 

Si vous vous interrogez sur votre participation concrète lors de votre formation :

  • faites confiance au·à la formateur·rice.
    La méthodologie présentée donne des indications sur la participation qui peut vous être demandée ; 
  • n’hésitez pas à partager vos expériences avec les autres participant·e·s et à réagir à leurs témoignages et interventions ;
  • prenez des notes si cela est possible et si cela vous aide.
    Chacun·e doit trouver sa manière de garder une trace de ce qui a été dit.
    Notez en tout cas ce que vous jugez essentiel, ce que le·la formateur·rice met en avant.
    Il se peut que vous receviez un syllabus et/ou une copie des présentations visuelles ; 
  • ­profitez des opportunités des exercices pratiques.
    Ceux-ci sont souvent suivis d’une mise en commun des ressentis et des actes posés ;
  • ­essayez au maximum de faire le lien entre la formation et votre pratique professionnelle, de réfléchir en quoi son contenu peut vous aider à améliorer une situation de travail ;
  • ­vérifiez que vous avez compris le contenu pendant la formation, afin de pouvoir le valoriser quand celle-ci est terminée.
    Demandez des éclaircissements si nécessaire.
    Les formateur·rice·s vous le diront : il n’y a pas de question stupide bête ; 
  • ­listez les points essentiels si vous en avez l’occasion, en fin de journée ou durant les pauses, afin de disposer d’un résumé en cas de besoin lorsque vous retournerez travailler, ou pour le relire la veille de la prochaine journée de formation ; 
  • ­prenez du plaisir à participer à la formation.
    Cela permet de sortir de la routine de son travail, d’apprendre de nouvelles choses qui peuvent nous soutenir au quotidien, d’exposer ses difficultés potentielles, de rencontrer d’autres personnes si la formation n’est pas sur le lieu de travail, etc… tout cela dans un cadre d’écoute et de bienveillance. 

Malgré une réflexion préalable sur vos objectifs de formation et vos besoins, il se peut que vous considériez que la formation ne vous convient pas.
Vous pouvez vous poser les questions suivantes. 

  • Pourquoi la formation ne me convient-elle pas ?
    Est-ce son contenu, sa méthode, le manque de lien avec votre expérience, un écart trop grand entre le descriptif de formation et ce qui est proposé, etc. ?
  • Une adaptation est-elle possible ?
    Laquelle ? 
  • À qui puis-je m'adresser pour en parler ?
    Le·la formateur·rice ? Mon·ma représentant·e syndical·e ?
    Mon·ma responsable (ou responsable de formation) ? Etc. 
  • Ai-je la possibilité de changer de formation, à quelles conditions et avec quelles conséquences ?

N’hésitez pas à en discuter avec votre formateur·rice, votre employeur ou l’organisme de formation, en fonction de ce qui ne vous convient pas. 

Il se peut aussi que votre employeur souhaite échanger avec vous au cours de votre formation.
C’est l’occasion d’exposer votre avis à ce sujet ; peut-être pourriez-vous envisager la manière d’ajuster votre participation. L’engagement en formation ne relève pas que de votre seule responsabilité : votre organisation a aussi un rôle à jouer.

Ressources

Elément

Qui ? 

Quoi ? 

votre référent·e formation, votre représentant·e syndical·e ou votre employeur
  • si vous avez des hésitations sur l’itinéraire
  • des questions sur les modalités pratiques par rapport à votre institution (notes de frais, remboursement des frais de déplacement, etc.)
  • si la formation ne vous convient pas
  • etc...

 

Qui ? 

Quoi ? 

le·la formateur·rice ou l’organisme de formation
  • pour les aspects pratiques (dîner, places de parking, arrêt de bus, etc...)
  • si vous avez des questions sur le contenu ou la méthodologie du·de la formateur·rice