Je définis mon projet de formation

Réfléchir à votre projet professionnel vous permettra d’aller de l’avant et de cibler vos besoins en formation ainsi que vos éventuels projets de formation.

Attention cependant, tout ne peut pas être résolu par la formation.

Qu’aurai-je envie de faire dans cinq ans ?
Qu’est-ce qui me convient – et ne me convient pas – dans mon travail actuel ?
Quelles sont les difficultés que je rencontre et que j'aimerais dépasser ?
Quelles sont les nouvelles choses que j'ai envie d'apprendre ?

Elément

Il existe trois types de formations :

  • formations collectives :

elles sont proposées par votre employeur, qui prend en compte les besoins de l’institution et de l’équipe.
Elles peuvent être issues d’un plan de formation concerté avec les représentant·e·s syndicaux (ou avec l’équipe, dans le cadre d’institutions de petites tailles).
Exemple : tou·te·s les travailleur·euse·s doivent se former aux premiers secours ;

  • formations individuelles :

dans le cadre d’un entretien de fonctionnement, il peut ressortir que vous ayez besoin de formations qui vous soient propres : afin d’acquérir des compétences, pour vous garantir une progression professionnelle, une mobilité interne ou externe potentielle.
Exemple : vous avez des difficultés à gérer les conflits avec les bénéficiaires, vous souhaitez apprendre de nouvelles techniques ;

  • formations personnelles :

par exemple, si vous souhaitez suivre une formation plutôt privée qui n’a aucun lien ou pas de lien direct avec votre travail.
De manière générale, ces formations relèvent d'un choix personnel, mais des soutiens sont toutefois possibles. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Fonds social ou auprès du service Congé-éducation payé.

Votre projet de formation s’inscrit également dans un cadre plus global, dont les éléments sont les suivants.

  • Le plan de formation concerté (s'il existe).
    Il s’agit d’une démarche coconstruite étalée dans le temps permettant une planification et une programmation (sur 3 ou 4 ans) de la formation, ainsi que d’alternatives à la formation ; cela en concertation et en accord avec la délégation syndicale ou, à défaut, le Comité pour la prévention et la protection au Travail (CPPT) ou le Comité d’entreprise (CE). Ce plan tient compte des besoins en formation pour :

    • l’ensemble des travailleur·euse·s, ou,
    • les groupes de travailleur·euse·s (équipe / aile du bâtiment / métiers / nouveaux·elles collègues, etc.), ou,
    • chaque travailleur·euse individuellement.
  • La législation.
    Les employeurs ont des obligations en termes de formation.
    Depuis mars 2017, des mesures en cette matière ont été prévues par la « Loi Peeters ».
    Le nombre de jours de formation est variable selon la commission paritaire : en fonction des secteurs, les travailleur·euse·s ont droit à une période de 1 à 5 jours de formation par équivalent temps plein et par an. Renseignez-vous auprès de votre représentant·e syndical·e ou de votre référent·e formation.
    De plus, certains pouvoirs subsidiants prennent en compte un nombre de jours de formation.
  • Les commissions paritaires et les Fonds sociaux de formation :

    • la Belgique est connue pour son système de concertation sociale.
      Ce système institutionnel de négociation à différents niveaux entre les partenaires sociaux permet de conclure des Conventions collectives de travail (CCT).
      Les commissions paritaires ont été mises en place pour négocier ces CCT dans chaque secteur d'activité. Les résultats concernent aussi bien les conditions de travail que le salaire, ou encore la gestion de la paix sociale ;
    • les Fonds sociaux de formation ont été créés par les Commissions paritaires.
      Certains d’entre eux visent à promouvoir la formation continue des travailleur·euse·s de leur secteur. 

Si la formation est obligatoire mais que vous n’y adhérez pas, interrogez-vous sur les raisons de cette formation.

Se situe-t-elle dans le cadre d’une formation collective reprise dans le plan de formation concerté ?
Dans ce cas, cela signifie qu’elle répond à une demande de l’institution en termes de besoins pour celle-ci et/ou pour les équipes.
Connaître les attentes et le contexte par rapport à cette formation obligatoire permettra de lui donner du sens, de mieux l'appréhender et de s’y préparer (ainsi qu’à l'après-formation : transfert des acquis, utilisation d'un nouvel outil, etc.).
Vous pouvez en parler avec votre représentant·e syndical·e, votre référent·e-formation ou à votre direction.

La concertation au sujet du plan de formation, lorsqu'elle a lieu, permet la négociation entre représentant·e·s syndicaux·ales et employeurs autour du respect de la loi, des conventions collectives de travail sur les obligations de formation, mais aussi à l’égard du respect des besoins de formation individuels et collectifs des travailleur·euse·s.

Si vous pensez que la formation n’a pas de lien avec votre fonction ou que la méthodologie est inappropriée (entre autres), discutez-en avec votre délégué·e syndical·e ou le·la référent·e formation (s’il y en a) ou avec votre employeur.
Par ailleurs, n’hésitez pas à faire part de vos besoins auprès de ces différentes personnes ; cette demande peut également être issue d’un entretien de fonctionnement.  

Si la thématique de la formation a déjà été abordée par vous, vous pouvez en proposer une autre plus appropriée.
Vous pouvez faire appel à votre représentant·e syndical·e ou vous adresser directement à votre référent·e-formation ou à votre direction.

En résumé, il est important de communiquer et d’établir en commun un projet de formation qui ait du sens pour votre employeur et vous-même.

Pour réfléchir à vos besoins, il existe différentes pistes : 

  • le descriptif de fonction :
    il est différent d’un métier ou d’un secteur à un autre (par exemple, un·e éducateur·rice pour les milieux d’accueil dans le secteur des enfants de 3 à 12 ans n’aura pas le même descriptif de fonction qu’un·e éducateur·rice pour adultes dans un milieu spécialisé).
    Ce descriptif peut vous donner des pistes si vous souhaitez continuer le même métier et évoluer dans cette fonction ; 
  • l’entretien de fonctionnement :
    c’est un moment d'échange entre un·e travailleur·euse et son responsable hiérarchique.
    Et une occasion de communiquer vos difficultés, de discuter de vos objectifs et des moyens pour les atteindre, mais aussi d’envisager votre avenir professionnel ; 
  • un entretien avec votre référent·e formation (si vous en avez un·e dans votre organisation).
    Cette personne : est le·la coordinateur·rice du plan de formation ; conduit et coordonne l’élaboration du plan de formation ; partage sa volonté de faire évoluer son organisation et les travailleur·euse·s à travers l’acquisition de nouvelles compétences ; connaît les enjeux de sa structure et est ouvert·e au changement ; est à l'écoute des besoins (directement liés à la fonction, au métier, ou personnels) de chaque travailleur·euse ;
  • vous-même et votre réseau :
    vous pouvez bien sûr réfléchir à votre parcours puis éventuellement discuter de votre projet avec votre responsable hiérarchique (si votre projet nécessite une formation), mais également avec vos collègues, amis, connaissances. 

Dans tous les cas, si votre projet professionnel requiert une formation, il est important que celle-ci ait du sens pour vous, afin que vous ne perdiez pas votre temps.
Si ce n’est pas le cas, vous pourriez vous demander ce que cette formation peut vous apporter au niveau professionnel voire personnel

Enfin, certaines fonctions n’exigent pas de diplôme officiel, mais bien des formations particulières pour l’acquisition des compétences nécessaires.
Exemples : les fonctions de conseiller·ère en prévention et gestionnaire de maison de repos ; la fonction d’animateur en Centre de vacances de la Fédération Wallonie- Bruxelles, pour laquelle un brevet est délivré après 100 heures de formation.

Qu’est-ce qu’une compétence ? 

C'est la capacité d'agir en situation, à mobiliser des ressources pour exercer une activité.
Une compétence met en œuvre des savoirs, savoir-faire et savoir-être, à divers degrés. 

En pratique : assurer les premiers soins d’urgence    

LE SAVOIR

LE SAVOIR-FAIRE

LE SAVOIR-ETRE

Ce que je connais,
ce que j’ai appris

Ce que je sais

Exemple :
Je connais les gestes du secourisme.

Ce que je sais appliquer, pratiquer

Ce que je sais faire

Exemple :
Je sais réagir en cas de brûlures, d’état de choc, de plaie importante, etc. Je sélectionne les gestes en fonction de la situation.

 

La façon dont j’agis, dont je me comporte

Les qualités dont je fais preuve

Exemple :
Je garde mon sang-froid.

 

Faire le point et identifier vos compétences vous aidera à mieux vous connaître et à faire des choix professionnels en fonction de vos atouts et de vos aspirations.
On s’épanouit plus facilement dans une fonction que l’on aime ou pour laquelle on est doué·e que dans une fonction qui ne nous convient pas.
Suite à ce bilan, vous pourrez envisager une amélioration dans votre fonction actuelle, un projet de formation, voire une réorientation professionnelle

Une compétence met en œuvre un ensemble de savoirs, savoir-être et savoir-faire.
Elle est liée à la capacité d’utiliser un certain nombre de ressources pour agir en fonction de la situation. 

Après avoir listé les différentes expériences de votre parcours professionnel, vous pouvez réfléchir à vos résultats ou réalisations, et pourrez ainsi essayer d’inventorier vos compétences.
Pour cela, n’hésitez pas à rassembler vos diplômes, vos attestations de participation à des formations et à reprendre votre C.V., afin d’avoir en tête toutes vos expériences.

Voici différentes pistes.

Vous faire aider.
Puisqu’il n’est pas toujours aisé de faire seul·e le point sur ses compétences, il existe pour cela :

  • des actions comme le bilan de compétences, ou le projet Evolutio pour certain·e·s travailleur·euse·s du secteur non marchand. Autre possibilité (payante) : le coaching ;
  • des outils comme le cahier individuel des compétences (CIC) du Conseil régional de la formation, ou le Carnet de bord professionnel pour les travailleur·euse·s du secteur des Milieux d’accueil d’enfants : ils peuvent vous aider dans votre projet de formation ; 
  • vos relations. Questionner des personnes avec qui vous avez eu l’occasion de mettre en œuvre vos compétences. Vous pouvez également demander à des proches de citer deux de vos points forts ou talents.

Le faire par vous-même.
Suite à une réflexion sur vos précédentes expériences et réalisations, vous pouvez essayer de formuler vos compétences.
Dans le cadre d’un entretien de fonctionnement, cette réflexion peut vous aider à déterminer vos besoins en formation.
Dans le cadre d’un projet privé, n’hésitez pas à en parler avec votre entourage. 

Pour formuler vos compétences, vous pouvez vous inspirer de la structure suivante : « Je suis capable de « verbe » + « objet » + « contexte ». 

Par exemple : « Je suis capable + d’accueillir + un public + en néerlandais ».
Le contexte est important car il permet de préciser la compétence, de ne pas être trop général et de s’appuyer sur des situations concrètes. 

Faire le point sur mes compétences peut m'aider à me préparer dans plusieurs contextes : lors d'un entretien de fonctionnement pour faire part de mes besoins en formation, pour la rédaction d'un CV, à l’occasion d'un questionnement sur mon parcours professionnel et sur une éventuelle réorientation, etc.

Quelles sont les questions essentielles à me poser sur mon projet professionnel ? 

  • Quelles sont les moments-clés de mon parcours professionnel ? 
  • Pourquoi ai-je fait ces choix professionnels (la situation, les alternatives, les motivations de ce choix, les contraintes à ce moment-là, etc.) ?
  • Vers où ai-je envie d’aller ? Comment me vois-je dans 5 ans ? 
  • Quelles sont les attentes de mon employeur ?
  • Comment allier projet de vie et projet professionnel ? 
  • Qu’est ce qui me convient et ne me convient pas dans mon poste actuel ? Dans quelles situations suis-je à l’aise et où ne le suis-je pas ? 
  • Quels sont mes atouts et mes forces ?
  • Comment mettre les chances de mon côté ? 

Ressources

Elément

Les espaces d'informations physiques

Qui ? 

Quoi ? 

Site web

Carrefours Emploi Formation Orientation Les Carrefours Emploi Formation Orientation (Cefo), en Wallonie, sont des lieux d’information et de conseil qui rassemblent plusieurs partenaires autour de la formation, de l’emploi, de l’orientation et de la création d’activités. Ils sont accessibles à tous gratuitement et sans rendez-vous. Carrefours Emploi Formation Orientation
Bruxelles Formation Bruxelles Formation est l'organisme public chargé de la formation professionnelle des chercheur·euse·s d'emploi et des travailleur·euse·s francophones de la Région de Bruxelles-Capitale. Bruxelles Formation
Service d’information sur les études et les professions (SIEP) Les antennes du SIEP peuvent vous renseigner sur les études, les professions, les formations en cours du jour ou du soir, continuées ou en alternance, par le travail, l’alphabétisation, les langues, etc. SIEP
Infor Jeunes Infor Jeunes a pour objectif d’informer, d’aider et de conseiller les personnes qui le souhaitent et plus particulièrement les jeunes dans les domaines qui les concernent (enseignement, formation, travail, logement, famille, santé, aide sociale, justice, loisirs et vacances, international,…), grâce notamment à l’établissement de services et de permanences d’accueil répondant aux appels de toutes sortes.
L’accès y est libre et gratuit.
Inforjeunes.be
Les cités des métiers Les Cités des métiers sont des espaces d’information et de conseil sur des thématiques relatives à votre parcours de vie professionnelle (ex. : orientation, formation, emploi, création d’activités, etc.).
Des conseiller·ère·s peuvent vous aider dans votre projet de formation et votre orientation.
Elles se situent à Namur, Charleroi, Liège et Bruxelles. 
Namur
Charleroi
Liège
Bruxelles
Les organismes publics de formation Ils peuvent proposer des formations ciblées sur l’orientation professionnelle. Pour une première recherche générale, tapez par exemple le mot-clé « bilan de compétences Belgique », ou « bilan de compétences ­+ votre région ». 

Au sein de votre institution

Qui ? 

Quoi ? 

Le·la référent·e formation Il·elle est en charge de l’élaboration du plan de formation au sein de votre institution, veille aux besoins en savoirs, savoir-être et savoir-faire des travailleur·euse·s et de l’institution, et les traduit en propositions de formation. 
La délégation syndicale Le·la représentant·e syndical·e est un·e collègue qui représente le personnel auprès de l’employeur. Il peut vous informer sur la politique de formation de l'institution. 
Votre responsable Il peut vous informer sur la politique de formation de l'institution. 

Les sites Internet

Pour plus d’informations sur un métier ou une formation, vous pouvez consulter les sites Internet ci-dessous. 

Site ? 

Quoi ? 

Site web

FORMAPass En Wallonie, le catalogue de formation en ligne FORMAPass propose le même service avec plus de 5 000 formations et prestations d’insertion socioprofessionnelle.  FORMAPass
Dorifor Dorifor est un catalogue de formations en ligne en région bruxelloise. Dorifor
Horizons emploi - Forem Horizons emploi est un moteur de recherche informant sur les métiers, leur place sur le marché de l’emploi, les secteurs d’activités où ils s’exercent.
Vous pouvez également consulter les offres d’emploi liées ou encore trouver les études et formations qui y mènent.
Horizon Emploi
L'IMT-B - Actiris L'IMT-B est un moteur de recherche concernant le marché du travail à Bruxelles, pour en savoir plus sur une profession ou un secteur d'activité, les formations et les offres d'emploi liées. IMT-B d’Actiris
Pro-J - SIEP Le site Pro-J du SIEP s'adresse plus particulièrement aux jeunes sur les thématiques suivantes: les études, les professions, les formations en cours du jour ou du soir, continuées ou en alternance, par le travail, l’alphabétisation, les langues, etc.

Pro-J 

Metiers.Siep.be Ce site propose un répertoire des métiers par ordre alphabétique, par secteurs, par centres d'intérêt, avec une liste des métiers en pénurie Metiers.Siep.be
Skillsbelgium.be Ce site publie des fiches et des vidéos sur les métiers manuels et techniques.  Skillsbelgium.be

Dispositifs pour les travailleur·euse·s du non-marchand

En fonction de votre secteur, vous pouvez avoir accès à un accompagnement sans frais.
Vérifiez bien si vous travaillez dans l’un des secteurs qui donnent accès à ces actions. 

Dispositif ? 

Quoi ? 

Site web

Le bilan de compétences -
Apef-Fe.BI
Le bilan de compétences est un dispositif individuel d'accompagnement visant à faciliter l'évolution professionnelle. Il permet d'analyser ses compétences tant professionnelles que personnelles, ainsi que ses aptitudes et motivations, afin de définir un projet professionnel et éventuellement un projet de formation. Ici, l’employeur ne doit pas forcément être au courant de la démarche. bilan de compétences
Le conseil en évolution professionnelle -
Apef-Fe.BI
Evolutio ou le conseil en évolution professionnelle est dispositif d'accompagnement individuel qui se déroule sur un à deux mois (cinq à dix heures).
Il vise à répondre aux questions que le·la travailleur·euse se pose par rapport à son avenir professionnel et s’adresse à des jeunes travailleur·euse·s, ou des travailleur·euse·s sous contrat spécifique (ACS ou APE, PTP, ou ex-FESC). L’employeur est au courant de la démarche et l’aide dans l’élaboration de son projet professionnel.
Evolutio

Les espaces d'informations physiques

En tant que demandeur·euse d’emploi, vous pouvez vous adresser aux institutions ci-dessous pour vous aider. 

Qui ? 

Quoi ? 

Site web

Forem Le Forem est le service public de l’emploi et de la formation professionnelle en Wallonie.
Il propose des services de conseil, d’orientation et d'information personnalisés, destinés à accompagner dans la recherche d’emploi ou dans le parcours professionnel.
Forem
Actiris Actiris est le service public de l’emploi à Bruxelles.
Il aide à chercher un emploi grâce à son service d'offres d'emploi et son service de guidance.
Ce dernier propose de vous aider à identifier vos objectifs professionnels, rédiger votre CV et des lettres de candidatures, rechercher des employeurs de manière adéquate, ...
Actiris
Carrefours Emploi Formation Orientation Les Carrefours Emploi Formation Orientation (Cefo), en Wallonie, sont des lieux d’information et de conseil qui rassemblent plusieurs partenaires autour de la formation, de l’emploi, de l’orientation et de la création d’activités. Ils sont accessibles à tous gratuitement et sans rendez-vous. Carrefours Emploi Formation Orientation
Bruxelles Formation (Tremplin) Bruxelles Formation est l'organisme public chargé de la formation professionnelle des chercheur·euse·s d'emploi et des travailleur·euse·s francophones de la Région de Bruxelles-Capitale. Bruxelles Formation
Missions régionales pour l’emploi En Wallonie, les Mire proposent un accompagnement dans la recherche active d'emploi par un système "jobcoaching" ; permettent aux bénéficiaires de trouver un emploi durable et de qualité grâce à des actions professionnelles alternant formation en entreprise et formation en centre, pendant maximum un an ; accompagnent les personnes dans le cadre de leur nouvel emploi. Mire
Missions locales Les missions locales peuvent vous aider dans plusieurs domaines : orientation professionnelle, candidature, choix de formation ou création d'emplois (par ex. dans l'économie sociale). Elles proposent notamment des ateliers et des actions de détermination professionnelle. Missions locales
Service d’information sur les études et les professions (SIEP) Les antennes du SIEP peuvent vous renseigner sur les études, les professions, les formations en cours du jour ou du soir, continuées ou en alternance, par le travail, l’alphabétisation, les langues, etc. SIEP
Infor Jeunes Infor Jeunes a pour objectif d’informer, d’aider et de conseiller les personnes qui le souhaitent et plus particulièrement les jeunes dans les domaines qui les concernent (enseignement, formation, travail, logement, famille, santé, aide sociale, justice, loisirs et vacances, international,…), grâce notamment à l’établissement de services et de permanences d’accueil répondant aux appels de toutes sortes.
L’accès y est libre et gratuit.
Inforjeunes.be
Les cités des métiers Les Cités des métiers sont des espaces d’information et de conseil sur des thématiques relatives à votre parcours de vie professionnelle (ex. : orientation, formation, emploi, création d’activités, etc.).
Des conseiller·ère·s peuvent vous aider dans votre projet de formation et votre orientation.
Elles se situent à Namur, Charleroi, Liège et Bruxelles. 
Namur
Charleroi
Liège
Bruxelles
Les centres d'insertion socio-professionnelles (CISP) Les CISP proposent de l’orientation professionnelle, des formations de base et des formations professionnalisantes. CISP
Les organismes d'insertion socio-professionnelles Il existe une cinquantaine d'OISP à Bruxelles. Ils forment et accompagnent les demandeur·euse·s d’emploi peu qualifié·e·s. Il s’agit des missions locales, des organismes de formation (alphabétisation, de base, préformation ou formation qualifiante), des ateliers de formation par le travail (AFT), des opérateurs de guidance. OISP
Les organismes publics de formation Ils peuvent proposer des formations ciblées sur l’orientation professionnelle. Pour une première recherche générale, tapez par exemple le mot-clé « bilan de compétences Belgique », ou « bilan de compétences ­+ votre région ». 
Centres d’insertion socioprofessionnelle adaptés (CFISPA) Les CFISPA proposent un parcours d'orientation et d'insertion aux personnes reconnues comme étant en situation de handicap et inscrites comme demandeuses d'emploi au Forem. Centres d’insertion socioprofessionnelle adaptés

Les sites Internet

Pour plus d’informations sur un métier ou une formation, vous pouvez consulter les sites Internet ci-dessous. 

Qui ? 

Quoi ? 

Site web

FORMAPass En Wallonie, le catalogue de formation en ligne FORMAPass propose le même service avec plus de 5 000 formations et prestations d’insertion socioprofessionnelle.  FORMAPass
Dorifor Dorifor est un catalogue de formations en ligne en région bruxelloise. Dorifor
Horizons emploi - Forem Horizons emploi est un moteur de recherche informant sur les métiers, leur place sur le marché de l’emploi, les secteurs d’activités où ils s’exercent.
Vous pouvez également consulter les offres d’emploi liées ou encore trouver les études et formations qui y mènent.
Horizon Emploi
L'IMT-B - Actiris L'IMT-B est un moteur de recherche concernant le marché du travail à Bruxelles, pour en savoir plus sur une profession ou un secteur d'activité, les formations et les offres d'emploi liées. IMT-B d’Actiris
Pro-J - SIEP Le site Pro-J du SIEP s'adresse plus particulièrement aux jeunes sur les thématiques suivantes: les études, les professions, les formations en cours du jour ou du soir, continuées ou en alternance, par le travail, l’alphabétisation, les langues, etc.

Pro-J 

Metiers.Siep.be Ce site propose un répertoire des métiers par ordre alphabétique, par secteurs, par centres d'intérêt, avec une liste des métiers en pénurie Metiers.Siep.be
Skillsbelgium.be Ce site publie des fiches et des vidéos sur les métiers manuels et techniques.  Skillsbelgium.be

Quelques dispositifs pour demandeur·euse·s d'emploi

Dispositif ? 

Quoi ? 

Site web

Essais métiers - Forem Proposés par le Forem, les essais métiers permettent de découvrir un ou plusieurs métiers en peu de temps. essais métiers
Mises en situation professionnelles (MISIP) - Forem Proposés par le Forem, le Misip est un stage de mise en situation professionnelle pour découvrir un métier grâce à un stage non-rémunéré en entreprise d'une durée de 3 à 15 jours.  mises en situation professionnelles
Le service Guidance RAE -Actiris Le service Guidance RAE d'Actiris vous aide dans votre recherche d'emploi en vous proposant notamment, en individuel et collectif, d'établir un bilan de vos compétences, d'effectuer une orientation professionnelle, de découvrir les différents canaux d'offres d'emploi, de rédiger votre CV et lettre de motivation, de simuler un entretien d'embauche, ... Guidance RAE 

Je suis demandeur.euse d'emploi de moins de 30 ans

Voici quelques sites, espaces physiques et dispositifs pour les jeunes demandeur·euse·s d'emploi. 

Qui ? 

Quoi ? 

Site web

Forem Ce site du Forem vise à conseiller les jeunes demandeur·euse·s d'emploi.  jeunes.leforem
Formerpourlemploi

«Tremplin jeunes» de Bruxelles Formation, via le site formerpourlemploi.be propose :

  • des séances d’informations sur des secteurs ou des métiers, et des formations pour découvrir les compétences de base
  • une formation (« Projet Formation pour l’emploi ») d’un mois pour les moins de 25 ans, pour réfléchir sur son orientation de manière poussée
  • des formations diverses pour les jeunes de 18 à 29 ans. 
formerpourlemploi
Organisations syndicales

Les organisations syndicales y disposent d'un service pour les jeunes demandeur·eujeunes.se·s d'emploi. 

CGSLB
CNE
SETCa

Institut wallon de la formation en alternance des indépendants et des petites et moyennes entreprises

L'IFAPME vous concerne si vous avez entre 15 et 25 ans. Il propose des formations en alternance et des formations continues. Il dispose de services d'orientation. 

IFAPME
Service Formation PME  Le Service Formation PME s'adressent aux personnes entre 15 et 25 ans.
Il propose des formations en alternance et des formations continues.
Service Formation PME
Jeunes, Ecoles, emploi: tout un programme (JEEP)

Ce dispositif propose aux jeunes bruxellois·e·s: 

  • un service de formation et de sensibilisation à la vie active, destiné aux élèves en fin de cycle de l’enseignement secondaire, proposé à toutes les sections et toutes les écoles de la Région de Bruxelles-Capitale ;

  • un service job-étudiant offert à tous les jeunes en demande d'aide pour leur recherche d'une expérience de job-étudiant ;

  • un service de recrutement pour les entreprises désireuses d'engager des étudiant·e·s.

JEEP