Je réduis mon temps de travail en fin de carrière en C.P. 319.02

Pour les travailleur·euse·s des secteurs de l’aide à la jeunesse, l’aide aux personnes handicapées, aux adultes en difficulté et au logement (C.P. 319.02), deux mesures peuvent être activées :

  • le plan Tandem ;
  • l’embauche compensatoire à la réduction du temps de travail (RTT).

Le plan Tandem

Cette mesure permet le remplacement d’un·e travailleur·euse aîné·e par un·e jeune travailleur·euse, ainsi qu’un complément de revenu octroyé par le Fonds Old Timer, complémentaire à l’allocation d’interruption de l’Onem.

Concrètement, vous bénéficiez jusqu’à la retraite de :

  • la moitié de votre salaire ;
  • l’allocation crédit temps versée par l’Onem ;
  • l’allocation versée par le Fonds Old Timer ;
  • une couverture sociale intégrale (assurance maladieinvalidité, assimilation partielle pour la pension de retraite).

Pour cela, il faut :

  • Être dans les conditions d'accès du crédit-temps à mi-temps fédéral, à savoir :
    • être âgé·e de 60 ans et plus ;
    • être travailleur·euse salarié·e depuis 25 ans au moins ;
    • être au service de l’institution depuis 2 ans minimum (cette période peut être réduite à 1 an avec l’accord de l’employeur) ;
    • être occupé·e au minimum dans un régime à temps plein depuis au moins 24 mois au moment de la demande faite à l'employeur.

      Sous certaines conditions, le crédit-temps fin de carrière à mi-temps avec allocations est accessible à partir de 55 ans, pour autant que le·la travailleur·euse puisse justifier de 35 années en tant que salarié·e.
       

  • Bénéficier de l'allocation octroyée dans le cadre des dispositions relatives au crédit-temps.
  • Bénéficier, pour les secteurs de l'AViQ-Handicap, AAJ, AED et SASPE, de minimum 25 ans d'ancienneté dans le secteur du barème concerné, et du maximum barémique pour les secteurs subsidiés par la COCOF et la communauté germanophone.

Pour plus d’informations, contactez le Fonds Old Timer.

L’embauche compensatoire à la réduction du temps de travail (RTT)

Cette mesure vous permet, en fonction de votre âge, de réduire votre temps de travail tout en maintenant votre rémunération.
Par exemple, si vous êtes employé à temps plein et que vous avez 55 ans, vous pouvez réduire votre temps de travail de 5 heures.

A Bruxelles, le·la travailleur·euse occupé·e dans une institution subsidiée par la Cocof peut bénéficier (par semaine) d’une réduction du temps de travail de :

  • 2 heures à partir de 45 ans ;
  • 4 heures à partir de 50 ans ;
  • 6 heures à partir de 55 ans.

L’employeur est, dans ce cas, obligé d’engager du personnel pour remplacer le·la travailleur·euse durant son absence corrélée à la réduction du temps de travail.

Pour plus d’informations, contactez le Fonds BEC.